Élisabeth Lévy : « Je ne comprends pas pourquoi les Musulmanes n’ont pas retiré leur voile en hommage au professeur décapité ? »

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Par Froment Mickaël


« Je ne comprends pas pourquoi les Musulmanes n’ont pas retiré leur voile en hommage au professeur décapité ?[1] »


Cette réflexion, extraordinairement puérile et débile, provient d’Élisabeth Lévy[2] qui vous le savez amalgame régulièrement le Voile des Musulmanes au terrorisme. Cette haine qui l’anime, le sionisme, si profonde en elle, lui fait dire les pires débilités et lui empêche toute objectivité. Effectivement, l’amour d’Israël, du sionisme et de facto le désir profond de dépalestiniser, d’affaiblir le Monde Musulman pour les intérêts d’Israël fait dire aux sionistes les pires horreurs : des bouches de haine.


Élisabeth Lévy

Le Voile n’a aucun lien avec le terrorisme ou avec les terroristes fous alors que le sionisme, cette idéologie qu’elle affectionne tant, est distinctement à l’origine du terrorisme que les médias et les politiques qualifient d’ « islamiste » et ce, afin de brouiller les pistes. Cette Élisabeth Lévy, en plus de demander aux Musulmanes de retirer leur Voile, affirme qu’il, le Voile Islamique, représente l’habit des terroristes, ce qui est dément : en relayant de tels propos elle désigne les Musulmanes comme des cibles pour les français non-Musulmans les plus radicalisés par le discours de haine islamophobe lourdement relayé par les médias. Pour la remettre à sa place, elle et tous ceux de son acabit, nous allons évoquer ici ce qu’elle n’évoquera jamais : nous allons aller au fond des choses et exposer les origines du terrorisme qui est au service d’intérêts bien précis.



Celui qui médite, qui prend le temps d’observer les choses constatera que les pistes, celles du terrorisme « islamiste »[3], mènent très souvent à Tel-Aviv ainsi qu’à Washington ce qui revient au même. Il est fort probable que sans l’occupation de la Palestine, que sans les destructions et les divisions voulues par Tel-Aviv en Terre d’Islam nous n’aurions pas toutes ces dérives terroristes (que certains nomment la résistance du pauvre) : en détruisant l’Irak les sionistes, qu’ils soient de Washington ou d’ailleurs, ne sont-ils pas les principaux créateurs du terrorisme contemporain qualifié d’ « islamiste ». Le terrorisme, en réalité, ce sont eux.

« Comment peut-on penser que l’on puisse bombarder des populations avec un risque minimal, sans s’exposer au sol, créant jusqu’à 96 % de « dommages collatéraux » (comprenez des femmes, des enfants et autres civils innocents) sans qu’il ait aucune réaction de l’adversaire ? »[4]

Le Voile a des milliers d’années : c’est une pratique, une obligation Musulmane révélée dans le Coran ainsi que dans la Sunnah Authentique (l’Islam), descendue sur le Prophète Mohammed (paix sur Lui), depuis plus de 14 siècles. Et quant à l’auteur de l’attentat, de l’assassinat de Samuel Paty, il s’agit d’un jeune homme de 18 ans qui n’a pas de parcours Islamique digne de ce nom et qui, comme beaucoup de jeunes égarés, désœuvrés, n’a eu que les réseaux sociaux pour se construire. Malheureusement pour lui. Je n’excuse pas cet homme mais je remémore tout simplement, ici, la misère de son parcours qui, personne de sincère n’en doutera, n’a rien d’un parcours Islamique.

Le monde Musulman, présentement sans Califat, sans Etat Islamique fort et de Sunnah, avec à sa tête des dictatures, des royautés d’ailleurs souvent hostiles à l’Islam Originel et soutenues par l’occident[5], fait tout ce qu’il peut pour écarter les Musulmans, très particulièrement les jeunes, de l’Enseignement Islamique[6] d’où l’apparition de jeunes égarés « formés » par les réseaux sociaux ainsi que par la frustration d’un constat déchirant : celui d’un monde Musulman divisé, à genoux, affaibli et régulièrement humilié par l’occident. A cette frustration s’ajoute une autre frustration qui est que depuis des décennies les Musulmans, dans les médias, sont insultés, rabaissés, moqués, infantilisés, amalgamés à toutes sortes d’horreurs et de clichés et tout cela sans personne en face[7] pour répondre. L’être humain, étant ce qu’il est, faible, il arrive, malheureusement, qu’un ou deux désœuvrés commettent l’irréparable mais rien dans l’action du désœuvré n’est Islamique.

Une autre frustration, et pas des moindres, qui consiste à mettre en avant des incompétents comme ledit « imam » Chalghoumi, ou carrément des apostats à l’instar de mahomet Sifaoui, de Ghaleb Bencheikh, de mahomet Louizi, vient s’ajouter à toutes celles évoquées précédemment… Elle est assimilée, cette mise en avant, ce qui n’est pas faux, au fait que le système désire détruire l’Islam de l’intérieur, le vider de ses Valeurs, le liquéfier pour ce qu’ils nomment l’ « islam » de France et les Musulmans, qu’ils soient jeunes ou âgés, en ont parfaitement consciences. Toutes ces frustrations, qui donnent l’impression d’être dépossédé, peuvent donc achever, terminer le plus fragile des jeunes, qui dans un moment de grande difficulté choisirait de répondre positivement à l’appel de ses démons que sont le Diable, ses passions et ses ambigüités toutes liées à son ignorance ou à ses demi-connaissances des Enseignements Islamiques.

Alors oui, dans un Etat Islamique digne de ce nom, il est interdit d’insulter le Prophète Mohammed (paix sur Lui) et quant à celui qui l’insulte il sera alors puni de mort sauf qu’il s’agit d’un fou ou qu’il était, au moment des faits, sous la contrainte.

Cette Peine Islamique c’est aux détenteurs de l’autorité, Musulmans et compétents, de la faire appliquer et exclusivement en Terre d’Islam et aucunement aux Musulmans lambdas qu’ils soient en Terre d’Islam ou non : un Musulman lambda n’a pas à s’improviser juge et bourreau qu’il vive dans un pays Musulman ou non. L’application des Peines Islamiques, une petite partie de la Shari’a, relèvent uniquement des autorités Musulmanes : l’Islam n’est en rien anarchique et il y a des règles, des comportements, des contextes, des compétences à respecter.

La France n’est pas un pays Musulman, régit par la Shari’a d’Allah –Le Très Haut– qui place très haut le respect que nous devons au Messager d’Allah (paix sur Lui) : le Musulman français, qu’il soit savant ou non, n’a donc pas à s’en prendre aux personnes qui insultent le Prophète (paix sur Lui) dans ce pays qui, pour la presque totalité, ignorent tout de l’Envoyé d’Allah (paix sur Lui)[8]. Notre combat, aujourd’hui, il est dans la prédication, dans le fait de faire découvrir aux non-Musulmans qui était réellement le Prophète Mohammed (paix sur Lui).

Alors effectivement, celui qui insulte le Prophète Mohammed (paix sur Lui), quelque-soit la forme[9], est un mécréant et ce, même s’il hurle toute sa vie qu’il est Musulman.[10]

Nous, Musulmans, avons le devoir d’haïr, de détester pour Allah –Le Très Haut– toute personne qui se montre irrespectueuse concernant notre Foi, notre Islam (cela ne nous empêche nullement de souhaiter sa Guidée avec ferveur) mais cela ne doit pas nous pousser à agir de manière non-Islamique et les Savants de Sunnah, à juste titre, remémorent très régulièrement que l’application des Peines liées à la Shari’a n’est nullement anarchique, ou sans conditions et qu’elle s’applique en Terre d’Islam par les autorités compétentes Musulmanes du Pays : tribunaux, juges, etc. C’est au Juge Savant, aux services compétents, de faire appliquer la Shari’a qui ne se limite pas aux Peines n’en déplaise aux haineux. La Shari’a c’est l’Islam dans sa totalité.

Ce jeune, égaré, Abdoullah Anzorov, n’a clairement pas agi selon les préceptes de la Shari’a, de l’Islam, d’où l’importance pour les Savants, pour les Imams de ne pas cacher la vérité concernant les réalités de notre Shari’a, au sujet du respect énormissime que l’on doit accorder au Prophète Mohammed (paix sur Lui), qui condamne à mort qui insulte le meilleur des homme (paix sur Lui).

Allah –Le Très Haut– dit : « 65. Et si tu les interrogeais, ils diraient très certainement : « Vraiment, nous ne faisions que bavarder et jouer. » Dis : « Est-ce d’Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez ? «  66. Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru. Si Nous pardonnons à une partie des vôtres , Nous en châtierons une autre pour avoir été des criminels. » (S9).

Ali (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’une femme juive ne faisait qu’injurier le Prophète (paix sur Lui) et un homme (Musulman) l’étouffa jusqu’à ce qu’elle mourût. Le Prophète (paix sur Lui) nia (une quelconque valeur liée à) son sang.[11] Concernant la mort de celui qui insulte le Prophète Mohammed (paix sur Lui) il y a d’autres récits qui mettent en avant qu’il s’agit d’une Peine Islamique.

L’Envoyé d’Allah (paix sur Lui) est au-dessus de tous les hommes, sans exception, et quant à celui qui l’insulte sa mécréance ne fait alors aucun doute et ce, à l’unanimité des Savants qui voient tous que la Peine le concernant est donc la mort. Concernant l’application de cette Peine, et sur ce point il faut insister, elle relève de la responsabilité du Détenteur de l’autorité et donc de ceux (Juges/tribunaux Islamiques) à qui il a délégué cette responsabilité (dans les pays Musulmans).

Les « imams » de la République qui cachent ces vérités, qui tentent de les « interpréter » autrement, c’est-à-dire de les falsifier et ce, pour faire plaisir[12], comme Chalghoumi, Bencheikh, Oubrou, engendreront selon moi, de nouveaux Abdoullah Anzorov qui se diront, lorsqu’ils liront sur les réseaux sociaux ou ailleurs que celui qui insulte le Prophète (paix sur Lui) doit être puni de mort, qu’ils ont été manipulés, dépossédés, trompés d’où la dangerosité de ces « imams » vendus. Les « imams » de la République, d’une certaine façon, recrutent des terroristes…

Il est hors de question pour le Musulman authentique de nier, de rejeter les Sources Musulmanes qui, conformément au rang élevé du Prophète Mohammed (paix sur Lui), ordonnent (aux autorités Islamiques compétentes) de punir de mort qui insulte l’Envoyé d’Allah (paix sur Lui). Il est, de même, impossible de suivre les hypocrites déguisés en Musulmans qui rejettent ces Sources en se cachant derrière les mots réforme, réinterprétation, nouvelle lecture, relecture, adaptation car cela reviendrait à sombrer dans les affres de la mécréance, de l’apostasie. Le Musulman se désavoue de ces grands hypocrites qu’ils en aient conscience ou non[13].

Le jeune est fragile, et sans formation Islamique sérieuse, il l’est encore plus et très particulièrement dans ce monde qui l’entoure, qui accorde énormément d’importance aux images, à la télévision qui, malade de l’islamophobe et du sionisme, écarte constamment le Musulman authentique du champ médiatique. Il s’agit là d’une mainmise qui démontre que la liberté d’expression n’est qu’un slogan, qu’elle n’existe pas et les plus fragiles, parmi les jeunes, peuvent très mal le vivre. Je pense donc sincèrement que les médias nourrissent les désœuvrés de poisons, et les « imams » vendus dudit « islam » de France sont un poison parmi tant d’autres.

Rajoutons à cela que le système, en ne relayant pratiquement que des Lydia Guirous, que des Zineb El Rhazoui, que des Éric Zemmour, que des mahomet Sifaoui et mahomet Louizi, expose ouvertement son envie de voir les Musulmans se désolidariser de l’Islam : oui, le système fait du prosélytisme anti-Islam. Nous ne sommes pas dupes et savons que ceux qui prétendent que nous désirons détruire leurs « valeurs » sont les premiers à vouloir détruire les nôtres : « Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah parachèvera Sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants. » (S61V8).  

Il serait donc inexact de supposer que la Fondation de l’Islam de France, dirigé par Ghaleb Bencheikh l’ami des francs-maçons, va aider à construire de bons Musulmans, de meilleurs Imams puisqu’il est question pour cette fondation de multiplier des « imams » égarés, apostats qui combattront l’Obligation du Hidjâb ainsi que la Shari’a d’Allah –Le Très Haut– que Ghaleb Bencheikh qualifie de tartuferie. Le système a donc promis à cette fondation, en échange de sa duplicité, 10 millions d’euros pour donc s’en prendre au Voile Islamique et à la Shari’a, de quoi, encore une fois, frustrer, radicaliser plus d’une personne fragile. Les choix du système relèvent de la Fitnah[14], c’est-à-dire de l’envie d’obstruer le Sentier d’Allah –Le Doux– : qu’Allah –Le Très Haut– nous protège tous de l’égarement.



Ce qu’il faut, ce sont de vrais Imams, nullement peureux, nullement soumis au dictat du système qui se censurent en permanence de peur d’être remercié par les responsables de la Mosquée ou même pire jetés en prison, expulsés, etc. Un Imam honnête qui rappelle ce qu’est la Shari’a tout en précisant qu’il y a des règles, des conditions, des contextes, etc., à respecter empêchera au Diable de dire à ces quelques jeunes égarés qu’ils ont été trompés par des « imams », des vendus au système, audit « islam » de France que désire tant répandre Ghaleb Bencheikh. Un jeune qui connait l’Islam, qui sait que la Shari’a[15] ne l’applique que les détenteurs de l’autorité et en Terre d’Islam sera de facto préservé du terrorisme qu’aliment certains services de renseignements. Un jeune qui apprend que le Prophète Mohammed (paix sur Lui), très attaché à la Guidée des gens, faisait très attention à l’image de l’Islam qu’il véhiculait, et qu’Il (paix sur Lui) prenait en considération les contextes et surtout qu’Il (paix sur Lui) était l’Imam, c’est-à-dire le Détenteur de l’autorité[16], sera à l’abri, si Allah –Le Très Haut– Le Permet, du Diable qui fait tout ce qu’il peut pour faire sombrer les Musulmans, et très particulièrement les jeunes dans le désordre.

Allah –Le Très Haut– dit : « Ô enfants d’Adam ! Que le Diable ne vous tente point, comme il a fait sortir du Paradis vos père et mère, leur arrachant leur vêtement pour leur rendre visibles leurs nudités. Il vous voit, lui et ses suppôts, d’où vous ne les voyez pas. Nous avons désigné les diables pour alliés à ceux qui ne croient point » (S7V29) ; « Le Diable est pour vous un ennemi. Prenez-le donc pour un ennemi. Il ne fait qu’appeler ses partisans pour qu’ils soient des gens de la Fournaise. » (S35V6).

Revenir aux Enseignements Islamiques, à une bonne compréhension des Sources Musulmanes, c’est aussi, en plus de beaucoup d’autres choses, interpeler les plus ignorants et leur rappeler vivement que les Peines Islamiques, qui représentent une partie de la Shari’a et nullement sa totalité[17], ne doivent être appliquées que par les Juges Musulmans dans un Etat Islamique respectable qui leur délègue cette responsabilité : pour être Juge (Qâdî en Arabe) il faut étudier des dizaines d’années et auprès des Savants de l’Islam. Le Musulman lambda doit rester à sa place, il n’a pas le droit de faire appliquer les Peines, conformément aux Enseignements Islamiques. Remarquez que les terroristes qualifiés d’ « islamistes » ne sont pas connus pour être des personnes ayant appris le Coran par cœur, ou ayant fait de très longues études et remarquez c’est très important, qu’aucun Savant Musulman n’est avec eux.

La Communauté Musulmane est composée de plus d’un milliard d’individus et parmi eux, forcément, il y a quelques personnes désœuvrées comme dans toutes les communautés mais l’Islam n’a rien à voir avec ce qu’ils pensent ou pourraient faire de malsain.

Concernant le Voile, il est Islamique, et il s’agit là d’un signe de Soumission Au Créateur des Cieux et de la Terre, Allah –Le Tout Puissant– et nullement d’un signe de soumission à l’homme comme tentent de le faire croire les ennemis de l’Islam : il est innocent du terrorisme et n’est donc pas présent dans ce package idéologique du terroriste proposé par Zineb El Rhazoui sur une chaine à très forte coloration sioniste qui, plus personne ne l’ignore, profite (Zineb El Rhazoui) du haut niveau de vie d’un homme qui travaille dans une banque Islamique aux Emirats Arabes Unis. Il ne serait pas étonnant de constater que derrière toute cette propagande se cachent des arabes sionistes émiraties qui, présentement, normalisent leur relation avec l’entité scélérate israélienne et combattent ouvertement l’Islam avec des projets tel que le projet de ladite religion Abrahamique : il s’agit d’une forme d’œcuménisme, de répandre l’idée que juifs et chrétiens ne seraient finalement pas mécréants alors que le Coran et les Paroles Prophétiques sont très clairs à ce sujet.

Allah –Le Très-Haut– dit : « Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants. » (S3V85) ; « Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islam. » (S3V19) ; « Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses messagers, et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses messagers et qui disent :  » Nous croyons en certains d’entre eux mais ne croyons pas en d’autres », et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance), les voilà les vrais mécréants ! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. » (S4V150-151) ; « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit : « ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur ». Quiconque associe à Allah (d’autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! » (S5V72). 

Le Prophète Mohammed (paix sur Lui) a dit : « Par Celui dont mon âme est dans Sa main, aucun juif ou chrétien de cette communauté n’entend parler de moi (qui est de la communauté des gens du temps du prophète (paix sur Lui) et ce, jusqu’au Jour du Jugement) et ne me suit pas ensuite – ou dit qu’il ne croit pas dans ce que j’ai apporté – sans qu’il ne soit parmi les habitants du Feu de l’Enfer. »[18].

Parmi les choses qui font unanimité auprès des Savants de l’Islam et qui sont admises de tout musulman : le fait que celui qui nie ou doute simplement de la mécréance des gens du Livre est un mécréant. Le Savant Al Qâdî A’yyâd (qu’Allah Lui fasse Miséricorde) dans son livre Ach-Chifaa a dit en dénombrant les choses qui sont considérées par tous les Oulémas sans exception aucune comme une mécréance : « … pour cette raison nous jugeons mécréante toute personne qui adopte une religion autre que celle des musulmans (l’Islam) ou la valide ou nie ou doute sur sa fausseté même si elle manifeste son appartenance à l’Islam et sa croyance en son dogme. ».

Il a dit aussi, dans le chapitre de l’apostat, dans son livre Al Iqnâ’ : « Quiconque ne déclare pas la mécréance de ceux qui adoptent une religion autre que l’Islam comme les juifs et les chrétiens ou doute sur la fausseté de leur religion ou croit qu’elle est valable est un apostat qui contredit la parole d’Allah : « Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants » (S3V85).

Il s’agit là d’une tentative de répandre une fausse croyance qui annule l’Islam, qui invalide l’Islam, soutenue par des arabes sionistes émiraties qui ont fait le choix de se prosterner en direction de Tel-Aviv et de Washington en échange de nombreux cadeaux… Mais une telle initiative, que nous devons combattre, aura pour conclusion l’Enfer sauf pour qui se repentira avant la mort. Evidemment.

Les « imams », « savants » et « prédicateurs » qui ont décidé de vendre leur âme à ce projet, sachez-le, sont très généreusement payés : Wassim Youssef, d’origine Jordanienne et de nationalité Emiratie, le « prédicateur » qui défend plusieurs projets, dont celui de ladite religion Abrahamique, a touché 500 000 euros de la part d’Israël Arabic sans parler du reste, pour son travail fourni. Rien n’est donc étonnant concernant Zineb El Rhazoui et d’autres qui sont en relations avec les élites arabes sionistes de ce pays… Qu’Allah –Le Très Haut– remplace ces sionistes et qu’Il place à la tête de ce pays, les E.A.U, des Musulmans pieux.


Wassim Youssef

Il arrive, oui, que des Musulmans vendent leur Religion, l’Islam, pour des biens de ce bas-monde et qu’Allah –Celui qui guide– nous préserve : amîn.


Le Prophète Mohammed (paix sur Lui) a dit : « L’homme se réveillera croyant et se retrouvera le soir mécréant, et le soir il sera croyant et se réveillera mécréant, vendant sa religion contre quelques biens de ce bas monde. »[19]

يصبح الرجل مؤمنًا ويمسي كافرًا، ويمسي الرجل مؤمنًا ويصبح كافرًا، يبيع دينه بعرض من الدنيا قليل


Je dis donc à Elisabeth Lévy, qui amalgame toutes les Musulmanes[20] au terrorisme, qu’en hommage au professeur décapité, qu’en hommage aux morts du terrorisme, alimenté par le sionisme, elle devrait arrêter de débiter autant d’imbécilités. Les Musulmanes n’ont pas à retirer leur Voile car elles sont innocentes du meurtre de ce professeur : nous n’avons pas exigé de tous les militaires français qu’ils retirent un vêtement, ou qu’ils se mettent à genoux en hommage au SDF décapité par un militaire de la base de Toulon de 40 ans[21] car contrairement à elle, aux racistes et aux islamophobes haineux, nous, les Musulmans, ne sommes pas touchés par la maladie de l’amalgame. Lorsqu’un blanc non-Musulman assassine une Musulmane nous n’amalgamons pas cela aux blancs non-Musulmans : ceux qui sont dans l’amalgame, généralement, sont les racistes qui trouvent là un prétexte pour extérioriser leur haine. Nous sommes au-dessus de cela, el Hamdoullillah[22].

En hommage aux morts Palestiniens si nombreux, suite à l’occupation sioniste, elle (Elisabeth Lévy) devrait garder le silence et pour toujours. En hommage à toutes les horreurs engendrées par le sionisme, son idéologie, elle devrait quand même prendre la résolution, par exemple, de ne plus jamais boire d’alcool.



Elle qui prétend que le Voile de la Musulmane est l’habit des terroristes, ce qui est profondément stupide, n’évoquera jamais ce qui est vraiment important concernant les origines sionistes du terrorisme qualifié d’ « islamiste » puisqu’elle est sioniste et jusqu’à l’os.

Je ne dis que la vérité et les preuves sont nombreuses n’en déplaise à certains malhonnêtes et égarés qui, par ruse sioniste, interprètent cela par de l’antisémitisme : si vous rappelez les réalités du sionisme vous êtes alors taxé d’antisémite. C’est connu. Cette posture de victimes (Shoah/antisémitisme) qu’ont présentement les sionistes juifs les rend incapable de lire leur propre histoire, celle d’un peuple qui colonise un autre peuple, et elle les conduit même à penser qu’ils ont le droit d’employer la violence (terrorisme sioniste oblige) comme ils l’entendent : le langage sioniste c’est le phosphore blanc, les bombes, la destruction, l’assassinant et quant à celui qui oserait critiquer cela il sera alors accusé d’antisémitisme !

Joseph Sobran : « La tendance à voir le mal uniquement chez ses ennemis n’est pas un signe de « lucidité morale ». C’est l’essence même du fanatisme… »[23].

Les sionistes, oui, accusent par stratégie machiavélique tout anti-sioniste d’antisémitisme : il s’agit là d’une de leur arme, d’une astuce sioniste. C’est d’ailleurs pour cette raison que des membres du gouvernement français, sionistes ou alliés des sionistes, avaient proposé de faire voter une loi criminalisant l’anti-sionisme qui serait donc amalgamé à de l’antisémitisme.

La vérité doit être dite, n’en déplaise aux sionistes : la destruction de l’Irak, de la Libye et les divisions causées et alimentées dans le monde Musulman sont très souvent d’origines sionistes et de facto à l’origine du terrorisme qualifié d’ « islamiste » que nous ne soutenons pas. Evidemment.

« Comment peut-on penser que l’on puisse bombarder des populations avec un risque minimal, sans s’exposer au sol, créant jusqu’à 96 % de « dommages collatéraux » (comprenez des femmes, des enfants et autres civils innocents) sans qu’il ait aucune réaction de l’adversaire ? »[24]

Elisabeth Lévy, c’est certains, n’évoquera jamais toutes ces vérités et se contentera d’un discours caricatural commençant par la fin (apparition d’une forme de résistance : celle du pauvre)[25] plutôt que par le début (le plan Oded Yinon[26], le sionisme politique). Sur cette hypocrisie sont les personnes les plus médiatisées, propagande sioniste oblige, que sont Fourest, Chalghoumi, Valls, Sifaoui, El Rhazoui, Guirous, etc. Aucun d’entre eux n’ose revenir en arrière et tous, sans exception, lâches qu’ils sont face au sionisme politique, qui a certes les bras longs, préfèrent se contenter de la fin, sans préciser qu’il s’agit là des conséquences du sionisme politique.



Soyez assurés qu’un analyste digne de ce nom, qui irait donc au plus profond des choses, ne sera jamais invité dans ces médias où résident les sionistes ainsi que leurs sous-fifres séduits par leurs bras longs.

La politique étrangère des Etats-Unis, influencée par des juifs américains sionistes, est à l’origine du terrorisme :

« Déjà en 1990, les Etats-Unis ont réclamé un embargo contre l’Irak qui sera entériné par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Son objectif premier est de forcer l’Irak à se retirer du Koweït et à payer des réparations. Mais il y a un autre but. Les objets sur lesquels porte l’embargo (notamment les médicaments) sont de nature à provoquer une révolte de la population contre le régime de Saddam Hussein.

Il s’agit, en fait, de la même stratégie que celle qui avait été appliquée à l’Allemagne et au Japon durant la Seconde Guerre mondiale : frapper les populations civiles afin de les couper de leur dirigeant et de les monter contre eux. Au final, non seulement la population irakienne ne s’est pas révoltée, mais les conséquences humaines ont été terribles.

Selon les Nations Unies, cet embargo aurait causé la mort de plus d’un million d’enfants irakiens. Le 12 mai 1996, Madeleine Albright, alors ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies à New York, apparaît dans une émission télévisée consacrée à l’embargo en Irak :

La Journaliste : « Nous avons appris qu’un demi-million d’enfants sont morts. C’est plus que le nombre d’enfants morts à Hiroshima. Est-ce que le prix en vaut la peine ? »

Réponse de Mme Albright : « Je pense que c’est un choix difficile, mais nous pensons que le prix en vaut la peine. » »[27].

« Les nombreux membres des compagnies de sécurité privées, comme la compagnie américaine Blackwater ou la compagnie britannique Aegis, ont un statut juridique qui leur permet d’échapper aux conventions applicables aux militaires réguliers. Ces « mercenaires » de faible niveau opérationnel et mal préparés pour mener une contre-insurrection, qui requiert intelligence et sensibilité culturelle, se livrent à des meurtres et massacres peu compatibles avec les valeurs occidentales que l’intervention voulait apporter dans cette région. Leurs nombreux abus contribuent significativement à encourager les actions de résistance et terroristes. »[28]

Dans ces contextes, où des massacres sont commis, des viols et autres injustices par l’occupant, des formes de résistances apparaissent ce qui est tout à fait normal. Certaines formes de résistantes sont licites, comme prendre les armes contre l’occupant, et d’autres ne le sont pas comme le terrorisme qui consiste à viser exclusivement des civils car nous n’avons pas à prendre exemple sur les occidentaux[29] qui n’ont que très peu de considération pour les civils qu’ils cachent derrière l’expression « dégâts collatéraux ».

Pour justifier cette forme de résistance illicite, où l’on vise des civils, ceux qui la feront chercheront un élément fédérateur qui forcément, et pour des Musulmans, sera l’Islam : ils interpréteront donc l’Islam dans le sens de leur résistance et trouveront, par toutes sortes de manipulations, dans les Sources de quoi justifier leurs actes pourtant aux antipodes de l’Islam. C’est pour cette raison qu’aucun Savant, qui connaît les Sources, ne va dans leur sens. Ici, vous l’aurez parfaitement compris, je ne sous-entends nullement que ceux qui ont résisté, tout en respectant les limites de l’Islam, sont des terroristes, qu’Allah –Le Très Haut– m’en préserve ainsi que vous. L’occupation qualifiera toujours les résistants de terroristes et ne fera jamais, publiquement, de distinctions entre eux : tous seront amalgamés aux pires dont les actes permettront justement de diaboliser toute la résistance.

Vous êtes, les sionistes et vos alliés, à l’origine du terrorisme mais aussi à l’origine des vagues d’immigration vers l’Europe : Kadhafi[30] ne constituait pas une menace et son pays accueillait beaucoup de travailleurs originaires du Maghreb mais aussi de l’Afrique Noire. Le sioniste Bernard Lévy (BHL), s’ait fait le porte-voix de l’opposition, d’une intervention en Lybie et a colporté de fausses informations pour ensuite dire : « c’est bien pour Israël ». BHL serait-il sur la ligne du sioniste Glickman, qui soutient l’immigration de masse aux U-S-A, qui a déclaré : « Plus la société américaine est diverse, plus (les juifs) y sont en sécurité. » ?[31]

« En mars 2012, le Président Sarkozy – en baisse constante dans les sondages – est donné perdant pour les élections de 2012. Il saisit alors l’opportunité de s’impliquer dans un printemps Arabe qu’on lui avait reproché de ne pas avoir vu arriver en Tunisie, et ce afin de restaurer son image… »[32]

Il est trop commode de qualifier les terroristes de « fous sanguinaires », ou de leur attribuer l’objectif vague de détruire notre société et ses vertus, pour empêcher aux gens de comprendre, car leurs actions, que nous condamnons et ne soutenons pas, ne sont qu’une réponse (selon les auteurs) à la politique étrangère occidentale qui est à l’origine de centaines de milliers de morts. Tous les terroristes (qualifiés d’ « islamistes » par les médias) déclarent toujours agir avec pour objectif de venger les centaines de milliers de morts innocents causés par les bombardements occidentaux.

Ces bombardements, qualifiés de frappes, ces nombreux innocents qui tombent déchiquetés, brûlés et qui sont ensuite évoqués comme des « dégâts collatéraux » montrent que l’occident (la politique étrangère de ses élites) n’accorde pas beaucoup d’importance au sang des Musulmans.

 « L’interview téléphonique donné par Chérif Kouachi durant les événements explique clairement ses objectifs. Ici aussi, pas de lutte contre la chrétienté ou sa destruction, mais une « vengeance » contre les « femmes et les enfants tués en Irak, en Syrie et en Afghanistan » »[33].

Le terrorisme n’est clairement pas génétique, ethnique ou Islamique mais il est le produit d’un environnement stratégique : la politique étrangère de Washington, alignée sur celle de Tel-Aviv, est cet environnement stratégique qui a engendré diverses formes de résistance dont le terrorisme qui vise des civils, ce qui est contraire aux Valeurs de l’Islam, avec pour objectif de venger les centaines de milliers de morts innocents causés par les bombardements occidentaux.

Voilà pourquoi Elisabeth Lévy n’évoque pas les origines du terrorisme, le début de tout, mais ce n’est pas là la seule raison :

« L’importation du « conflit » israélo-palestinien et la crainte de voire les Arabes et/ou les Musulmans s’organiser et faire contrepoids au puissant lobby pro-israélien (sioniste) jouent également un rôle… Mais il y a bien… chez les responsables juifs la crainte de voir les Musulmans peser comme eux sur la façon d’aborder le « conflit » israélo-palestinien. »[34].

La diabolisation des Musulmans, par l’intermédiaire de l’amalgame, est une entreprise qui a pour but de maintenir le statut quo dominants/dominés, conserver le pouvoir mais aussi de permettre au lobby juif sioniste d’assurer l’une de ses priorités : empêcher l’émergence d’une Communauté Musulmane indépendante et politisée qui à terme aurait le poids nécessaire pour remettre en question ses privilèges sur le territoire national et la politique étrangère de la France en faveur d’Israël.

Quand Élisabeth Lévy, Éric Zemmour, BHL, Meyer Habib, Finkielkraut, Gil Taieb et bien d’autres, qui partagent en commun l’amour du sionisme, amalgament l’Islam au terrorisme c’est pour diaboliser et de facto marginaliser, affaiblir, diviser, écarter les Musulmans de France et in fine empêcher une possible émergence d’une Communauté Musulmane, ici en France, indépendante et capable de remettre en question le puissant lobby sioniste.

Ne soyons donc pas tétanisés par cette arme d’intimidation massive qu’est l’accusation d’antisémite, qui a pour objectif de nous empêcher de parler, d’évoquer toutes ces vérités : « Et si jamais le Diable t’incite (à agir autrement), alors cherche refuge auprès Allah ; c’est Lui, vraiment l’Audient, l’Omniscient. » (S41V36).


[1] Wikipédia : L’assassinat de Samuel Paty, aussi désigné comme l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine, est une attaque terroriste « islamiste » perpétrée le 16 octobre 2020 dans la commune française d’Éragny, située dans le Val d’Oise. Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, est assassiné par arme blanche et décapité peu après être sorti de son collège de Conflans-Sainte-Honorine. Son assassin, Abdoullah Anzorov, fiché S, est un citoyen russe d’origine tchétchène âgé de 18 ans et qui bénéficie du statut de réfugié, accordé à ses parents alors qu’il était mineur. Il est abattu quelques minutes après l’attentat par la police à Éragny, une ville du Val-d’Oise voisine du lieu de l’assassinat.

[2] Wikipédia : Elisabeth Lévy, née le 16 février à Marseille, est une journaliste, polémiste et essayiste française, rédactrice en chef puis directrice de la rédaction du magazine Causeur. Elle est issue d’une famille de juifs séfarades algériens installés au Maroc, puis venue en métropole.

[3] Rien dans le terrorisme qui vise les civils n’est Islamique ou Islamiste d’où les guillemets. C’est le mot qu’utilisent les médias et les politiques pour amalgamer l’Islam au terrorisme : il s’agit d’une manipulation sémantique qu’ils ont eux-mêmes fabriquée de toute pièce.

[4] Terrorisme, Jacques Baud, Rocher, P403.

[5] Nous n’ignorons pas que l’occident, hostile au grand réveil de la Civilisation Musulmane, soutien des dictatures pour justement empêcher/retarder ce Réveil.

[6] Ici, je ne sous-entends pas que tous les pays Musulmans font cela mais malheureusement la chose n’est pas rare…

[7] Ici je pense évidemment à des Musulmans compétents, savants, connaisseurs, sages et aucunement aux vendus du système, lâches et poltrons qui combattent les obligations Islamiques comme Oubrou, Chalghoumi, Bencheikh, etc.

[8] Je sous-entends ici que beaucoup insultent gratuitement et pilotés par la haine ils n’ont aucune connaissance de l’Islam… Il s’agit de suiveurs bêtes et ignares.

[9] Comme des dessins, des gestes, etc.

[10] Il peut se repentir évidemment et revenir à l’Islam avant sa mort.

[11] Abou Dawoud, Ibn Battah…

[12] Faire plaisir au Diable, au système, à leurs passions, etc.

[13] En effet, certaines personnes se pensent Musulmanes alors qu’elles ne le sont plus suite à des fausses croyances, à des annulatifs de l’Islam. Qu’Allah -Le Sublime- nous préserve : amîn.

[14] C’est un mot qui a de nombreux sens.

[15] Les Peines qui, ne l’oubliez pas, ne représentent qu’une partie de la Shari’a.

[16] Qui faisait appliquer les Peines ou qu’il léguait cela à des Compagnons Savants sur les Terres d’Islam.

[17] Certains islamophobes, à l’instar de Majid Oukacha, tentent de faire croire que le Coran est un code civil ce qui est totalement faux. Le Coran est surtout un Rappel concernant le Tawhid, c’est-à-dire le fait d’Unifier Allah -Le Sublime- dans l’Adoration sans rien Lui associer. Il contient certes des Versets évoquant les Peines et d’autres sujets mais il est surtout composé de Rappels concernant le fait d’Adorer Allah -Le Tout Puissant- sans polythéisme.

[18] Mouslim.

[19] Mouslim.

[20] Qui conformément aux Enseignements Islamique portent le Voile.

[21] Homme décapité à Toulon : Un militaire mis en examen et écroué pour meurtre et actes de torture. Ouest France, 03/2021.

[22] Toutes les Louanges appartiennent à Allah -Le Sublime-.

[23] A call for world war IV.

[24] Terrorisme, Jacques Baud, Rocher, P403.

[25] Je tiens à rappeler que la forme de résistance, qu’est le terrorisme, n’est pas Islamique et ce, même l’occident la qualifie d’ « islamiste ». Rien dans le meurtre des civils, des innocents n’est Coranique/Islamique.

[26] Le plan Oded Yinon est un plan sioniste visant à diviser, à appauvrir, etc., le Monde Musulman pour les intérêts de l’entité scélérate sioniste qui souhaiterait pouvoir agrandir ses frontières du Nil à l’Euphrate et rester la seule puissance régionale dans la région.

[27] Terrorisme, Jacques Baud, Rocher, P135-136.

[28] Terrorisme, Jacques Baud, Rocher, P154.

[29] Je ne généralise pas à tous les occidentaux mais je parle ici de la politique étrangère de l’occident, de ses élites qui n’ont que des intérêts.

[30] Cela ne sous-entend nullement que je suis pro-Kadhafi…

[31] Nacha Cattan.

[32] Terrorisme, Jacques Baud, Rocher, P158.

[33] Terrorisme, Jacques Baud, Rocher, P247.

[34] Je t’aimais bien tu sais, Boniface, P79-80.

islametculture

Froment Mickael est un Français originaire de Picardie et vivant en France. Actif sur YouTube (Islam Et Culture), FaceBook et Twitter, il est aussi le propriétaire d'un site internet (Islam Et Culture). Diplômé de l'I.E.S.H de Saint-Léger de Fougeret il s'est lancé depuis maintenant quelques années dans un travail de dédiabolisation de l'Islam alimentée par beaucoup… N'hésitez pas à le soutenir mais aussi à l'aider dans ses projets; rejoignez-le dès à présent sur son compte Youtube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *